NSDAP-AO

Section française

 

 

 

La Chine estime que la situation de la lutte contre le racisme ne prête pas à l'optimisme



La délégation de la République Populaire de Chine a indiqué lundi 26 juin à Genève devant le Conseil des droits de l'homme que la situation de la lutte contre le racisme ne prête pas à l'optimisme.

Selon la délégation chinoise, cinq ans après le Congrès Mondial contre le racisme, on est obligé de constater que les actes et les propos racistes sous toutes formes ne sont pas efficacement bannis. La tendance raciste telle que le néo-nazisme, la supériorité raciale ne cessent de monter en puissance. Des actes de violence raciste sont de plus en plus frappants.

La délégation chinoise invite la communauté internationale à bien réfléchir sur deux sujets : la limite de la liberté d'expression et la coexistance harmonieuse entre les différentes éthnies dans le contexte de la globalisation.

[...] La délégation chinoise estime que les gouvernements de tous les pays devront s'efforcer de maintenir l'équilibre entre la protection de la liberté d'expression et la lutte contre le racisme pour éviter tout dérapage qui risque de provoquer la haine éthnique et culturelle ainsi que l'intolérance.

Parlant de la coexistance harmonieuse entre les différentes éthnies dans le contexte de la globalisation, la délégation chinoise affirme que la migration massive de différentes éthnies engendrée par la globalisaiton favorise les échanges entre les peuples et le développement économique et social du monde.

[...] La Chine se prononce pour créer des conditions nécessaires à l'amélioration de l'environnement des immigrés, à la garantie de leurs droits équitables et à la promotion de l'harmonie entre les différentes éthnies et cultures.

Accueil | Editoriaux | Actualités | Dossiers | Téléchargements | Militer | Contact